3, 2, 1… L’Envolée belle !

L’Envolée n’a pas attendu le printemps pour éclore. Il a accueilli ses porteurs de projets en février 2019. Le début d’une belle aventure pour cette première promotion aux projets ambitieux et aux profils non-conformistes.

DÉCOUVERTE

Un basketteur/chercheur, un mathématicien, un ingénieur du bâtiment, des associations, des sociétés commerciales, des projets digitaux, de l’insertion, de l’inclusion, des logements pour migrants, du recyclage, de la cuisine, des projets matures déjà bien engagés dans l’aventure de l’entreprenariat, d’autres un peu moins : quelle diversité au sein de l’Envolée et des talents qu’elle accueille !

Pour cette semaine de lancement, le programme fut chargé pour L’Envolée et ses nouveaux locataires. Après l’accueil des incubés et la présentation du programme, les porteurs de projets ont fait du théâtre et des jeux d’improvisation. L’enjeu : développer la cohésion de groupe, apprendre à se faire confiance et avoir confiance dans l’autre, travailler sur la posture, le savoir-être et la prise de parole.

Dans le même temps, l’Envolée a effectué sa première sortie publique au Salon des Entrepreneurs, une « épreuve du feu » face à l’écosystème entrepreneurial. Au programme : des rencontres, des conférences, des ateliers, du partage d’expériences et du développement de réseaux. L’occasion de valoriser l’incubateur auprès de futurs dirigeants, d’indépendants, de start-ups, de dirigeants et de repreneurs, l’occasion aussi de faire le plein de dynamisme, d’optimisme, d’idées et de créativité.

Pour clôturer cette riche semaine, rien de tel qu’une rencontre inspirante pour booster les porteurs de projets et leur donner envie d’avancer. L’Envolée étant situé rue Auguste Gillot, en face de la place du 8 mai 1945, qui mieux que Claude Alphandéry pour rencontrer la première promotion ? Il a partagé son expérience de jeunesse. Son incubateur à lui s’appelait le maquis. Un moment inspirant et ouvert sur l’avenir.